Française

Est-il possible de changer et de moderniser la notation de la musique ?

La plupart des gens pensent que non…

Mais moi je pense autrement. Je suis convaincu qu’il est possible et qu’il est temps de le faire. La notation de la musique a changé et évolué depuis l’ époque où l’on écrivait avec une plume. En bref on peut dire que 10 clefs différentes étaient utilisées dans le temps. Aujourd’hui on n’en utilise encore que 4. La clef de G (ou clef de sol) est utilisée pour la plupart des instruments et lue par la plupart des musiciens. La clef de F (ou clef de fa) est utilisée pour les notations basses, comme pour le violoncelle, la trombone et les partis basses du piano. La clef de C (ou clef d’ut) est seulement utilisée (comme clef d’alto et de ténor) pour quelques instruments.

A nous de poursuivre cette pensée et commencer d’utiliser qu’une seule clef.

Dans ma dissertation « Argumentation pour adopter un système de clef unique » je prouve que cela est possible. Et pas seulement possible, mais c’est un système sensé qui nous fait gagner du temps. Avec la technologie moderne qui est à notre disposition aujourd’hui, il n’y a aucune raison de ne pas le faire.

La musique est importante dans notre vie. La musique est un langage commun que tout le monde peut apprécier. C’est pour cela que nous avons une responsabilité commune de porter l’éducation musicale à un niveau raisonnable.

Il est important de former de bons musiciens qui prennent plaisir à jouer de leurs instruments et qui apportent du plaisir aux autres par leur musique de haute qualité. La théorie et la notation de la musique sont supposées aider à cela.

Que l’usage de plusieurs clefs différentes est nécessaire pour former de bons musiciens est très loin de la vérité.

Ne laissons pas les vieux dogmes et règlementations alourdir les études musicales. L’usage de plusieurs clef différentes est une perte de temps pour ceux qui veulent continuer leurs études musicales. Pire encore est le fait que beaucoup de gens arrêtent de jouer d’un instrument presqu’avant même d’avoir commencé et cela seulement parce qu’ils doivent apprendre à lire en plusieurs clefs.

Il n’est pas nécessaire d’utiliser une clef de fa dans la notation pour piano.

Si un pianiste est capable de jouer de la musique écrite en clef de sol de la main droite, il en est certainement aussi capable de le faire de la main gauche.

Si un saxophoniste est capable de jouer des notes écrites en clef de sol, un altiste devrait en être capable aussi.

Autrement dit : Tout ceux qui sont capable de lire et d’interpréter de la musique écrite en plusieurs clefs, sont aussi assez astucieux pour lire et jouer la musique écrite seulement en clef de sol.

Prenons notre responsabilité pour l’avenir : changeons tous les clefs de fa et d’ut et écrivons dorénavant toute pièce musicale uniquement dans un système visuellement identique à celui de la clef de sol.